J’ai décidé de parler de restaurants…

Voilà. Si les séries et les films sont l’une de mes passions, mon autre GRANDE passion, c’est la nourriture. J’adore autant manger que je suis une calamité en cuisine :’D. Donc malgré mon manque évident de talent culinaire, je suis bien obligée de faire plaisir à mon palais d’une manière ou d’une autre. La seule solution (mis à part obliger une personne de mon entourage à cuisiner pour moi), c’est d’aller au restaurant. On va dire que c’est un passe-temps comme un autre… Du coup, je me suis dit, tiens, pourquoi ne pas faire des petites critiques culinaires. Et comme je me vois mal créer un blog rien que pour ça, j’ai finalement opté pour une nouvelle catégorie sur mon Serenity Place intitulée « Encart culinaire ». Etant de région parisienne, la plupart de mes restaurants seront situés à Paris, mais je n’hésiterais pas à poster également des restaurants plus lointain si l’occasion me le permet. Alors…

Généralement, ce qui me plaît, ce sont les plats traditionnels, de n’importe quel pays qu’il soit, ou alors un plat original. Je prête plus attention à la carte des desserts qu’à celle des plats x’). Cela pourra autant parler de fast-food que de restaurant gastronomique. Un peu d’indulgence au début car c’est la première fois que j’ose écrire des mots sur la nourriture…

Le Christine €€

Le Christine a attiré mon regard à cause de sa devanture orange… J’ai trouvé ça original, moderne. Et la cuisine qu’ils proposent correspond également à cet esprit moderne. Et l’intérieur exprime bien cette créativité. Ça fait plaisir de voir des tables hautes dans la première salle (qui est relativement petite). Une seconde salle continue le restaurant sur la gauche, plus classique. Le tout donne sur une jolie cour. En fait, le restaurant est accolé à un hôtel relais. Bref, la déco est vraiment appliquée et agréable (les tableaux sur les murs varient et peuvent être achetés ^^). Je vais déjà dire deux mots sur le service vraiment sympathique. Il faut dire qu’on n’était pas beaucoup à midi, mais ça restait sympa.

Les menus le midi vont de 22€ à 28€ (entrée + plat + dessert), ce qui est raisonnable pour la qualité des aliments. Vous avez trois choix à chaque fois, et la carte déjeuner varie tous les jours. Très bonne surprise sur la quantité dans notre assiette. Souvent, au restau, je ne finis pas mes plats quand je prends un menu complet et j’en gâche une partie, mais ici, les portions étaient très bien dosées, j’étais rassasiée et pourtant je n’ai pas pris d’entrée. Ils ne me tentaient pas vraiment, il y avait un saumon à l’aneth, un foie gras confiture de cerises (un supplément pour cette entrée-là x’), et de la terrine maison.

IMG_6858

Pour le plat, j’ai commandé un risotto d’orge à l’encre de seiche avec poulpe et calamar. Oui, j’adore ces machins visqueux et gluants huhu. Certains gens ont tendance à ne pas aimer les calamars car soit ils n’aiment tout simplement pas les fruits de mer, soit ils n’aiment pas la texture, ou encore la forme. C’est soi-disant caoutchouteux, difficile à mastiquer et assez repoussant. Bon, je dois avouer que visuellement, ce n’est peut-être pas très ragoutant (et pourtant, les mini-poulpes ont un potentiel mignonneté assez élevé), mais gustativement, je dis oui ! Ils étaient tendres à souhait, et même visuellement, ça allait. Le risotto en lui-même, je l’ai trouvé légèrement pas assez, car trop croquant encore, mais j’ai des goûts compliqués en matière de risotto. C’est comme si je disais que je préfère mes pâtes un peu molles et pas al dente, alors que là, c’était parfaitement al dente x’). Ma partenaire de table a pris un dos de cabillaud sauce vierge sur lit de ratatouille, qui était très bien cuit également. Visuellement, son plat ressemblait assez au mien, le cabillaud sur la ratatouille (les légumes étaient bien découpés :’D).

IMG_6861

En dessert, un petit gratin de figues fraîches. C’était clairement frais, un peu revisité avec le gratin par-dessus et pas dans un petit ramequin. C’était légèrement sucré, mais peu, donc nickel avec les figues et pour moi qui trouve que ce qui est trop sucré est rapidement écœurant. Les figues méritaient peut-être une petite cuisson, car c’était étrange de les manger avec un coulis chaud. L’orange, bien mûre, rajoutait encore plus de frais. Puis la présentation de l’assiette donne envie, c’était simple mais efficace. Le tout accompagné d’un verre de rouge, Chinon 2009, assez satisfaisant mais je me dis que j’aurais peut-être mieux fait de tenter le Morgon.

Le soir, les plats sont plus sophistiqués avec des prix qui suivent, les menus allant de 36€ à 51€.
Le Christine
1, rue Christine
75006 Paris

(Punaise, il faut vraiment que j’apprenne à prendre es photos de plats aussi, car c’est juste laid là… Un petit filtre la prochaine fois ?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s