Vivement 2014 pour voir…

Titre : Veronica Mars (sortie le 14 mars mais quand en France ?)

De : Rob Thomas

Avec : Kristen Bell, Jason Dohring, Enrico Colantoni etc. Tout le monde quoi.

Synopsis Allociné : Neuf ans après la fin de ses études, Veronica Mars doit de nouveau jouer les détectives…

Qu’est-ce qui accroche ? : Ça se passe de commentaire, non ? Je veux dire, enfin :’). C’est tellement rare une série qui passe à un film alors qu’elle a été annulée il y a longtemps (pardon, vous avez dit Firefly :’D ?). Puis, sinon, TEAM PIZ. Je veux dire, Logan et Veronica, c’est juste pas possible, c’est le passé, c’est pas un type bien, il lui fait du mal, je suis sûre qu’il ne resterait pas fidèle non plus. Alors que le petit Piz (actuellement dans la série Enlisted), il est chou.

Actor’s Chart : Ben tout le monde sait déjà tout dessus. J’aurais pas été contre un caméo d’Amanda Seyfried aussi. Le film a été bouclé en 23 jours. Ça a commencé sur Kickstarter. Bref, vous savez tout sûrement et bien plus que moi x’D.

———————-

Titre : A Long Way Down (sortie prochainement sûrement)

De : Pascal Chaumeil

Avec : Pierce Brosnan, Toni Colette, Aaron Paul, Imogen Poots, Rosamund Pike

Synopsis Allociné : A Londres, la nuit du Nouvel An, quatre personnes déçues par leur vie sont décidées à en finir et se retrouvent sur le toit du même immeuble..

Qu’est-ce qui accroche ? : Euh, le cast :’D ? C’est un faux film anglais quoi, car Colette est australienne, Brosnan est irlandais, y a juste Poots (je l’aime, elle est totalement perchée) qui est une vraie. Bon, Paul est censé jouer un Yankee, donc c’est normal aussi. Mais sinon, c’est l’adaptation du best-seller de Nick Hornby. On le connaît déjà avec les adaptations de About a Boy (bientôt la série d’ailleurs), High Fidelity mais aussi le scénario de An Education ^^. Au début, c’est le sujet et le titre qui m’ont intéressée. Ça me faisait un peu penser au Magasin des suicides de Jean Teulé. Sauf qu’en fait, pas du tout x’D, même si ça parle évidemment de suicide. Ça va être intéressant l’adaptation en revanche, car le bouquin se présente sous forme de « chacun parle à son tour à la première personne », donc on va voir comment les pensées seront retranscrites.

Actor’s Chart : Si vous avez vu le récent The World’s End, vous remarquerez que Brosnan et Pike ont déjà joué ensemble. Ou tout simplement dans Meurs un autre jour, car oui, il était James Bond *sort*. Et assez curieux, le réalisateur est français, il a participé à Engrenages, Fais pas ci, fais pas ça, et c’est lui qui a fait Le plan parfait avec Kruger et Boon. Bon, je ne sais pas ce que ça va donner, mais il y a du potentiel humour noir et histoire de vie. En fait, Emile Hirsch devait jouer le rôle finalement occupé par Aaron Paul. Ça me dérange pas perso, mais il aurait pu laisser plus pousser ses cheveux…

———————-

Titre : Neighbors (ou Nos pires voisins en VF sortie 23 juillet)

De : Nicholas Stroller

Avec : Seth Rogen, Rose Byrne, Zefron, Dave Franco

Synopsis Allociné : Un couple fraîchement parents se trouve contraint de vivre à côté d’une maison de fraternité.

Qu’est-ce qui accroche ? : J’aime bien le réal. Ses Forgetting Sarah Marshall, Get Him To The Greek et The Five-Year Engagement… ben j’avais vraiment bien aimés. Du coup, je me dis que ce film là, bien que ce soit avec Rogen, je serai susceptible d’apprécier (et même si ce sont les prods de This Is The End…). Et malgré un Franco, y a les autres acteurs quoi (quand Byrne garde son accent australien, c’est le mieux x’D). En plus, c’est beaucoup d’impro (dans le style nouvelle vague de comédiens SNL style) et cet humour marche bien sur moi ^^. C’est vraiment le côté fangirl qui joue, car le plot ne me dit absolument rien du tout.

Actor’s Chart : Rogen joue ici avec le frère de James Franco, avec qui il a tourné plusieurs films (que je ne nommerais pas car ils m’insupportent x’). J’ai peur que ce soit trop sale pour mon innocence, mais bon… tentons, tentons.

———————-

Titre : A Million Ways to Die in the West (sortie le 2 juillet et traduit par Albert à l’ouest… le héros s’appelle comme ça… mais bon…)

De : Seth McFarlane

Avec : Seth McFarlane, Charlize Theron, Amanda Seyfried, Neil Patrick Harris, Liam Neeson…

Synopsis Allociné : Un cowboy, qui vient de perdre sa petite amie, s’entraîne pour devenir un as de la gâchette, avec l’aide d’un hors-la-loi réputé. Mais le cowboy commence à avoir des sentiments pour la femme de son collaborateur…

Qu’est-ce qui accroche ? : A la même sauce que Ted ce sera. McFarlane est très « facile » dans ses blagues, avec une vulgarité innommable, ce que je désapprouve fortement. En plus de la vulgarité verbale, il y a la vulgarité sexuelle… Comme on dit, de l’humour bien gras. Mais il a bien su s’entourer pour le coup, et ce côté parodique des westerns… ben pourquoi pas x’D. J’ai bien aimé dans la BA le décalage anachronique. Puis bon, malgré tout ce qu’on peut reprocher à McFarlane, c’est une grosse ponte de la pop culture, et il sait (plus ou moins) ce qu’il fait…

Actor’s Chart : C’est co-écrit par la même équipe que pour Ted. D’ailleurs, ils travaillent sur un Ted 2 actuellement.

———————-

Titre : Winter’s Tale (ou Un amour d’hiver en VF sortie le 12 mars)

De : Akiva Goldsman

Avec : Colin Farrell, Jessica Brown Findaly, Russel Crowe, Matt Bomer

Synopsis Allociné : A New York, à l’aube du XXe siècle, Peter Lake, un voleur irlandais, s’éprend de Beverly Penn, la jeune et riche propriétaire de la demeure qu’il a cambriolée. Celle-ci décèdera quelque temps après, et Peter se découvrira un pouvoir surnaturel, celui de faire revenir les morts à la vie…

Qu’est-ce qui accroche ? : Bon, ça a l’air gnan-gnan, niais, je ne vous le fais pas dire. Mais pour voir Matt Bomer au cinéma, je regarderai tous les films pourris qui existent x’D. En plus, y a lady Sybil ! Les images montraient un film assez joli, un mélange de Entre deux rives et de Time’s Traveler’s Wife ^^’. Je pense que c’est le titre et le fait que ce soit un pseudo film d’époque qui me plait :’).

Actor’s Chart : Goldsman dirige ici son premier film, mais il est avant tout scénariste, pour des grandes productions telles que Je suis une légende ou Mémoires d’une geisha. On se doute que c’est l’adaptation d’un roman, celui de Mark Helprin.

———————-

Bien sûr, il y a également tous les films de super-héros de The Amazing Spiderman 2 à Captain America: The Winter Soldier en passant par X-Men: Days of Future Past, les suites de Hunger Games, The Hobbit, How To Train Your Dragon (hyper important !!) ou encore de Planet of the Apes, et 300, mais aussi des grands péplums à la Noé ou Pompéi ainsi que des films de SF à gros budget comme Jupiter Ascending et Edge of Tomorrow… et enfin des reboots qui sortent d’on ne sait où à la Robocop, Godzilla (bon okay, y a Cranston et Elizabeth Olsen) et les Tortues Ninja… sans oublier les adaptations des romans à succès pour ados qui vont marcher d’enfer avec Divergente et The Maze Runner (je suis assez emballée par ces deux-là d’ailleurs, avec respectivement Shailene Woodley et Kaya Scodelario :’).

Publicités

Bye bye Ann et Chris ><

J'ai tenté de retarder l'échéance au possible. Mais voilà. C'est bien l'épisode 13 de cette saison 6. C'est bien ce foutu départ. Ces deux départs devrais-je dire. Bref, ce n'est qu'un au revoir.

1620883_10152582813817598_621650858_n

Oui, je suppose comme beaucoup de Pawniens, quand j’ai appris que Chris Traeger (!) et Ann Perkins (!) allaient quitter la ville en cours d’année, mon sang n’a fait qu’un tour. D’accord, je les ai bien félicités pour leur « bonne nouvelle » (car il faut être poli dans la vie), mais ne pas avoir le sourire 1000 watts du petit Traeger le matin lors de mon jogging, ou savoir que la sweet beautiful Ann ne serait plus l’infirmière désignée pour mes vaccins… Bref, j’ai eu un pincement au cœur. Je n’ai pas eu l’occasion de parler à l’ancienne conseillère Leslie Knope, mais j’ai cru l’apercevoir avec le regard perdu sur le terrain vague. Certes, je trouve ça logique et normal que des (futurs) parents sains d’esprit ne veuillent pas élever leur enfant à Pawnee (first in friendship, fourth in obesity rappelons-le :’/), mais qu’est-ce qui est le plus important, l’amitié ou l’avenir d’un gosse qui finira sûrement obèse même en allant dans le Michigan ?

Petit retour en arrière, quand Chris est arrivé il y a de cela quatre ans maintenant [saison 2 épisode 23 The Master Plan], je n’étais pas du tout convaincue de son charisme et de son pouvoir de redresser la ville. Mais avec son enthousiasme, sa bonne volonté et ses pointements de doigts, il a réussi à me convertir. Il faut dire qu’avec son acolyte Ben Wyatt, ils formaient bien la pair du good cop/bad cop. Je me demande du coup comment va être Ben maintenant qu’il a gagné en galons… Car j’ai toujours eu du mal avec lui, trouvant son humour trop décalé quand il est seul. Avec d’autres gens, aucun souci, c’est un bon interlocuteur avec de la répartie. Mais je ne sais pas si c’est à cause de ses projets parallèles [A.C.O.D. qui était pas terrible] ou juste une lassitude généralisée, il m’irrite un peu ces derniers temps. Quant à Ann, évidemment, ayant assisté à cette première réunion pour le « trou » où elle demandait qu’on le remplisse, c’est avec beaucoup de regret qu’on va la voir partir. En plus, elle apportait une touche de « plaisance visuelle » dans la ville. Et bien sûr, Leslie a fait un scrapbook qui est super coolie.

00-Cover_1

Bref. Les pleurs dans cet épisode. Les rires. Le débordement de sentiments. Le côté les mecs/les filles avec leur bande de potes, c’était vraiment sympathique. Le petit moment April/Ann, ze larme de Chris (avec ses cadeaux tellement bien trouvés, qu’il me donne des idées que diable), la scène finale avec un plan sur Pawnee (première fois que ça arrive je crois) en image de synthèse. Je me pose plein de questions sur le générique maintenant, comment ils vont faire ?! Je ne pense pas que Donna et Jerry/Larry/Gary soient mis dedans quand même… C’est vrai, cet épisode jouait sur la corde émotionnelle, mais en même temps, comment en aurait-il pu être autrement ? Chacun y va de son petit mot (celui d’Andy est tellement « lui »), on voit vraiment ce qu’Ann et Chris représentaient (notamment pour Leslie et Ben comme ils le disent si bien). L’amitié, le glamour, le terre-à-terre… Les petites références tout au long de cette soirée (le petit Kennedy by Row Lowe), les clins d’œil (tous les caméos dont The Wire même si limite, j’aurais bien voulu voir Mark Brendanawicz même s’il était relou, comme d’autres personnes si j’en crois les opinions diverses) et des gags bien trouvés (Donna, on t’a vue !). Donc c’est ça Parks and Rec. Une série où on passe des rires aux larmes en compagnie de personnages qui deviennent presque ta bande de copains. Forcément, quand quelqu’un s’en va, t’es un peu triste…

J’aimerais que la prochaine réunion comme ça, ce soit pour le mariage d’Ann et Chris. Ce serait pas mal, non ? C’était sympa de faire venir participer des guests pour cet épisode spécial :’). Soyons clairs, je ne fais pas partie de ces gens qui pensent que la série s’en sortira mieux sans eux deux, même si je dois admettre que les personnages secondaires du coup pourront être mieux mis en avant. Je pense notamment à Donna, April (ohlala, plus d’Aubrey Plaza à l’écran, ce n’est jamais de refus), et même Tom. Ensuite, il y a tout l’aspect, Ann et Chris perdaient de leur intérêt… Pour la première, elle était devenue un faire-valoir, la meilleure amie de Leslie et pas tellement un perso propre, donc je peux comprendre la volonté de Rashida Jones d’arrêter. Pour Rob Lowe, c’est juste très logique qu’ils s’en aillent ensemble, et lui aussi était plus dans la catégorie « en renfort » que personnage solide. Puis tout ce début de saison a été agencé de telle façon que leur départ paraisse très naturel. Jones ne restera pas longtemps éloignée de nos écrans puisqu’elle sera bientôt de retour avec Tribeca, la comédie produite par Steve Carrell. Puis bien sûr, il ne faut pas exclure leurs apparitions futures dans Parks and Rec qu’ils feront tous les deux, car je ne les imagine pas jamais revenir (et surtout que la série sera probablement renouvelée même si ce n’est pas officiel).

Parks and RecreationDonc voilà. Bon voyage Ann and Chris! Eh oui, vous nous manquerez.

Ah et P.S. : c’est rare les chansons dans la série, mais le Wildflowers (« You belong among the wildflowers… ») de Tom Petty était vraiment propice à la scène.