Les bandes-annonces en direct du TIFF

Actuellement, on est en plein milieu (enfin plutôt vers la fin) du Toronto International Film Festival (acronyme en TIFF x’). Chaque année, mi-septembre, quelques films majeurs (dont ceux qui seront probablement en lice pour les Oscars) se retrouvent à Toronto depuis 1976. Ce qui est sympa dans ce festival c’est qu’il n’y a pas de jury, pas de prix officiel mais plutôt que des prix du public ^^. Ainsi, en 2001, c’était un petit film de chez nous qui a remporté l’adhésion du public… eh oui, Le fabuleux destin d’Amélie Poulain a fait un tour au Canada. A la base, le TIFF s’appelait « The Festival of Festivals » car son but était de rassembler les meilleurs films qui courraient déjà le circuit des festivals. De nos jours, certains films font carrément leur début pendant le TIFF. Bref, après ce point généralités, j’ai sélectionné quelques films qui m’ont fait de l’œil dans leur sélection. Il faut savoir, un peu comme les films sélectionnés à Sundance, on ne les verra dans nos salles obscures que dans très longtemps voire jamais x’).

Titre : Parkland (sortie le 2 octobre 2013)

De : Peter Landesman

Avec : Zac Efron, Marcia Gay Harden, James Badge Dale, Billy Bob Thornton, Paul Giamatti, Tom Welling

Synopsis Allociné : 22 novembre 1963 : le président américain John F. Kennedy est assassiné à Dallas (Texas) et le monde change alors pour toujours. Une poignée de personnes ordinaires sont soudainement confrontées à des circonstances extraordinaires qui transformeront leur vie : les jeunes docteurs et infirmières de l’hôpital Parkland, le chef du bureau des services secrets de Dallas, le caméraman qui immortalise involontairement la tragédie sur pellicule – ce film deviendra le plus vu et le plus commenté de l’Histoire –, les agents du FBI qui tiennent le tueur à portée de main, le frère de Lee Harvey Oswald laissé seul avec sa famille dévastée, et enfin les agents de sécurité du président Kennedy, tous témoins du drame et de la nomination du vice-président Lyndon Johnson à la tête d’une nation dont l’innocence est à jamais perdue.

Qu’est-ce qui accroche ? : Ça a beau être adapté d’un bouquin (de Vincent Bugliosi, Four Days in Novembre: The Assassination of President John F. Kennedy qui retrace les évènements du jour de l’attentat et des trois jours suivants visiblement), j’aime beaucoup quand il s’agit de faits réels :’). Puis même si les critiques ont été moyennes, je suis toujours pour Zefron bien sûr… Et le casting est quand même assez intéressant. En plus le style « vintage » avec des images d’archives est assez original. Enfin, peut-être plus original maintenant, mais ça change un peu. Puis le point de vue du côté d’Oswald promet d’être intéressant.

Actor’s Chart : Tiens, ça me fait penser que Parkland est justement l’un des films qui est projeté pour la première fois au TIFF. Oh et Tom Welling ? Le retour de Clark Kent quoi x’D.

———————-

Titre : Kaze Tachinu (Le vent se lève, il faut tenter de vivre le titre à rallonge en VF sortie le 15 janvier 2014)

De : Hayao Miyazaki

Avec : Honnêtement, je pense qu’on s’en fiche x’)…

Synopsis Allociné : L’histoire de l’ingénieur japonais Jiro Horikoshi, connu pour avoir créé l’avion de chasse Mitsubishi A6M, surnommé chasseur Zero et devenu le symbole de la lutte aérienne du Japon durant la Seconde Guerre mondiale.

Qu’est-ce qui accroche ? : Dernier Miyazaki en date avant très longtemps… J’aime bien la 2nde Guerre Mondiale, et je suppose que la voir à travers les yeux des Japonais peut être très beau. Car on est loin de Mémoires de nos pères, hein. On est dans une animation qui joue avec la poésie et la beauté sonore. Puis même s’il s’agit d’un film d’animation, il s’agit encore une fois d’une inspiration sur des faits réels, donc l’ingénieur en question. Et je trouve ça bien chouette :’D. Je n’aime pas les Miyazaki habituellement, mais celui-là a l’air moins fantaisiste que ces films précédents alors je garde espoir. Puis ça a l’air triste, et Dieu sait combien les animations japonaises dramatiques sont belles *sort*.

Actor’s Chart : Je ne sais pas trop pas pourquoi ils ont choisi une phrase de Paul Valéry pour la traduction oO mais bon, pourquoi pas… Sûrement avec une bonne raison, mais aucune idée de laquelle. Il paraît que le film aurait créé la polémique au pays du Soleil levant car trop de scènes montraient des fumeurs partout. Okay… Sinon, Miyazaki souhaite se concentrer sur des courts-métrages et ne fera sans doute plus des longs, c’est ce qu’on verra aussi x’).

———————-

Titre : 12 Years a Slave (sortie le 22 janvier 2014)

De : Steve McQueen

Avec : Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Paul Dano, Benedict Cumberbatch

Synopsis Allociné : New York, 1841. Solomon Northup, un jeune afro-américain, est kidnappé et réduit à travailler comme esclave dans des champs de coton en Louisiane. Son calvaire durera près de 12 ans.

Qu’est-ce qui accroche ? : Encore une adaptation, d’une histoire vraie tirée des mémoires de Northup cette fois-ci x’D. Je vais finir par croire que j’ai un « style ». Ou tout simplement parce qu’il y a encore un cast de fous. J’aime bien tout ce qui parle de la ségrégation, de la libération, de l’égalité ou tous ces principes propres aux droits de l’homme en général ^^. Souvent, ça donne de beaux discours, des scènes émouvantes et quelques rôles inoubliables.

Actor’s Chart : Quand je vois Ejiofor, je pense toujours à Serenity bien sûr x’D. Donc le voir dans un rôle de gentil me fait tout bizarre. Ah tiens, y a Sarah Paulson aussi dedans :’D. Pour moi, j’ignore pourquoi, mais je le sens bien remporter l’Oscar du meilleur film au bout de la route x’D. Enfin, y a le temps de voir… Contrairement au Lee Daniel’s Butler, ce film transmet un message plus universel je trouve…

———————-

Titre : August: Osage County (sortie le 5 février 2014)

De : John Wells

Avec : Julia Roberts, Meryl Streep, Ewan McGregor, Benedict Cumberbatch

Synopsis Allociné : Violet Weston, une mère toxicomane devenue veuve, est contrainte de reprendre les commandes de la famille, tandis que sa fille aînée Barbara connaît une grave crise conjugale…

Qu’est-ce qui accroche ? : J’aime bien comment ils parlent dans ce film x’D. Puis bon, c’est un drame familial avec une belle histoire de vie (comme l’indique les plans de soleil couchant/levant de la BA) avec un tas de stars alors je ne vais pas dire non x’). Encore une adaptation huhu, d’une pièce de théâtre cette fois-ci, on verra bien ce que ça donne. Même si la part est belle pour Roberts alors que ça n’aurait pas forcément été la personne sur qui j’aurais centré les choses, il semble avoir pas mal d’humour également. Mais bon, qui dit drame avec des stars, dit Oscars à la clé.

Actor’s Chart : C’est la première fois que Roberts joue avec Streep qui est parait-il, son actrice préférée… A l’origine, le rôle de Juliette Lewis devait être joué par Andrea Riseborough qui n’a pas pu se libérer malheureusement. Cumby est bien occupé, il est à l’affiche de pas moins de trois films dans le festival avec The Fifth Estate dans le rôle de Julian Assange (que je suis assez curieuse de voir) et dans 12 Years a Slave plus haut.

———————-

Titre : Kill Your Darlings (sortie prochainement…)

De : John Krokidas

Avec : Daniel Radcliffe, Dane DeHaan, Michael C. Hall, Ben Foster, Elizabeth Olsen

Synopsis Allociné : Une 1944, un meurtre commis par l’un de leurs amis rassemble les chefs de file de la Beat Generation, les poètes Jack Kerouac, Allen Ginsberg et William S. Burroughs.

Qu’est-ce qui accroche ? : OHLALA. Depuis qu’il a été annoncé, je l’attends rhaaa. C’est un peu un casting « indé » de rêve. On aura beau dire tout ce qu’on veut sur Radcliffe, il a vraiment des projets intéressants. En plus, pour une pseudo littéraire comme moi, voir un film sur la beat generation, que demander de plus ?! Kerouac et Carr ohlala. Michael C. Hall qui stalke Dane DeHaan ? Ohlala. Mon fangirlisme n’en peut plus. Bon, niveau véracité on repassera sans doute, mais qu’importe, c’est une fiction avant tout !

Actor’s Chart : Le film avait été prévu avec un premier cast de comédiens tels que Chris Evans, Jesse Eisenberg, Ben Wishaw… mais les finances n’ont pas suivi et finalement c’est tombé à l’eau. Bon, j’aurais voulu qu’ils gardent Wishaw quand même, mais avoir à sa place Foster, ça change un peu je suppose ^^.

———————-

Titre : All the Wrong Reasons (sortie un jour j’espère)

De : Gia Milani

Avec : Cory Monteith, Kevin Zegers, Emily Hampshire, Karine Vanasse

Synopsis Allociné : L’histoire de quatre personnages qui doivent lutter pour survivre après un traumatisme.

Qu’est-ce qui accroche ? : Le résumé est très concis x’). Honnêtement, quand j’ai vu la note IMDb je me suis dit que c’était juste parce que Monteith avait trépassé… Oui, c’est peut-être cynique, mais c’est malheureusement la société d’aujourd’hui. Puis après, j’ai regardé la BA. Et je me suis dit « oh, mais ça a l’air pas mal du tout »… Donc oui, j’ai fait ma mauvaise langue. Les personnages ont l’air vraiment intéressant et plein de cette « étrangeté » qui font qu’ils nous intriguent et apportent une douceur à l’ensemble.

Actor’s Chart : Enfin un film « original » haha. C’est une production canadienne, ce qui fait que tout le cast fait partie des gentils caribous. Et ça rend bien ! Je suis contente de voir le petit Zegers dans quelque chose de plus malin que Mortal Instruments ainsi que de retrouver Vanasse après l’arrêt de Panam. Concernant Monteith, il a un autre film pas encore sorti…

———————-

Pfff en fait, il y a tellement d’autres films qui m’ont tapé dans l’œil que je ne pourrais pas tous les citer… Dom Hemingway pour pouvoir voir Emilia Clarke dans un autre registre, The Invisible Woman pour le côté film d’époque, le diptyque The Disappearance of Eleanor Rigby (Him & Her) à cause du titre :’D, The Love Punch car ça a l’air d’être une bonne comédie britannique, le docu sur Salinger car il reste un mystère, Night Moves pour pouvoir descendre Jesse Eisenberg, et bien d’autres encore… C’est drôle car la plupart des acteurs présentent tous plusieurs films sélectionnés ^^. Il faut voir aussi le panel programmé… Et le tout finit dimanche :’).

Des pages à l’écran – J’aime les adaptations, et alors ?

Très souvent, les gens sont en train de dire que Hollywood ou le show business en général est en pénurie cruelle d’originalité. Je l’avoue, je suis la première à soupirer quand encore une fois, il s’agit d’un remake d’un film/série antérieur. Toutefois, des réserves s’imposent lorsqu’il s’agit d’une adaptation littéraire. Si l’œuvre originale est adéquate pour une adaptation numérique, je trouve que ça vaut le coup d’être tenté. Ce n’est pas parce qu’elle est adaptée que forcément, notre imagination est limitée par les traits nouveaux des acteurs ou des plans. On a le droit toujours de se faire notre propre idée :’).

Alors qu’il y a plus d’un siècle, Sherlock Holmes était le premier personnage de fiction à être adapté au cinéma, si Sir Arthur Conan Doyle n’aurait jamais pu le prévoir, il y a de nos jours des auteurs qui se sont fait carrément une réputation à voir leurs bouquins adaptés. Je pense à Dennis Lehane par exemple, qui a vu Mystic River (dit culte), Shutter Island (pas mal du tout, reconnaissons-le), Gone Baby Gone (un Affleck qui fait tourner un autre Affleck :’), adaptés à l’écran, et lui-même qui participe à des projets télévisuels comme dans Castle ou Boardwalk Empire. Je pense également à Bret Easton Ellis dont quasiment tous les ouvrages ont été adaptés x’D de Moins que zéro (le film très limité avec Robert Downey Jr. qui n’a pas du tout saisi le bouquin) à la future sortie de Lunar Park en passant par Les lois de l’attraction (des jeunes drogués, toujours les mêmes). Il parle déjà d’adapter Imperial Bedrooms qui est la suite de Moins que zéro. L’auteur voulait mettre la main sur l’adaptation en scénario de 50 Nuances de gris d’ailleurs (et il trouvait Matt Bomer trop gay dans le rôle, je dois avouer que ce n’était pas tout à fait faux…). Le type est un peu arrogant et provocateur, mais bon, il a de la suite dans les idées concernant ses ouvrages.

Si leurs romans sont particulièrement adaptés c’est généralement parce qu’il y a un aspect épique (positivement ou négativement) chez les personnages qui parle aux réalisateurs de films. Il ne s’agit pas de savoir si à la base, le livre est bon ou pas (la preuve avec cette flopée d’adaptations des romans de Jane Austen *sort*). Au final, le film pourra être bien meilleur ou ne pas rendre justice au livre grâce à la qualité du réalisateur. Bien entendu, il y a comme toujours une part de loterie. Le livre a beaucoup de fans, l’idée de l’adapter traverse les esprits, le réalisateur se foire. Oups. Autre option, il s’agit d’une saga, mais les studios par manque de moyens ou d’envie car la série n’est pas non plus tellement connue, décident de tout faire en condensé. Oui, la catastrophe des adaptations de comics à la Watchmen. Là, il s’agit de trouver un bon scénariste qui saura synthétiser. Donc choisir la bonne fiction à adapter n’est déjà pas évident.

On parle souvent de la fidélité de l’adaptation également… Mieux vaut avoir une adaptation extrêmement fidèle ou alors se permettre certaines largesses ? Là encore, il n’y a pas vraiment de formule miracle et il est plutôt difficile de trouver le bon équilibre. Mais lorsqu’on parle d’adaptation et non pas de libre inspiration, il faut tout de même respecter certains caractères essentiels. Pour moi, ça passe par le respect de la description d’un personnage déjà (tant qu’on ait voulu garder le personnage dans l’adaptation x’) ainsi que par les liens entre eux. Ensuite, les locations jouent aussi un rôle majeur, déplacer une intrigue de Stockholm à New York, je dis oui, tant que ça reste dans la logique plutôt qu’un film à Stockholm où tout le monde parle anglais (Millenium, oui). Puis tout ce qui est « ajout personnel » oh une petite nouvelle par là (oui, je pense à la prostituée de Game of Thrones) ou on crée une romance par ici. Non, non, non ! La base du roman est assez solide pour ne pas à faire ce genre d’ajouts justement. Ou alors, ne parlez pas d’adaptation mais je sais pas, d’une réinterprétation, d’une transposition d’une œuvre. Mais attention à une fidélité trop littérale. Reprendre les dialogues réplique par réplique, je ne suis pas certaine que ce soit le choix le plus judicieux…

Cette question de fidélité est assez délicate, les fans auront vite fait de monter au créneau pour défendre leur trésor en arguant « non, mais X est mieux dans le livre ! », « cette scène-là était carrément plus poignante dans le bouquin ! », « ils ont passé ça à la trappe ! ». Oui, mais ma grande (vous remarquerez la féminisation :’p), on peut pas coller à 100% au texte. Et ce n’était certainement pas la vision du réalisateur (qui est souvent quand même un appréciateur de l’œuvre originelle). Il a le droit de donner une voix différente, même s’il est difficile de représenter à l’écran les réflexions/tourmentes internes d’une héroïne hésitante. Ce n’est pas vraiment évident de satisfaire les néophytes de la série et les fans souvent hardcores. Il faut donc faire des concessions des deux côtés. Bref, prendre un peu de recul ne fera du mal à personne dans ces cas-là. Surtout qu’il faut être réaliste, adapter un roman de 300 pages dans un film de 2 h en gardant tout est concrètement impossible (sachant que vous lisez environ 250 mots par minute et vous en énoncez que 150). Garder le plus important relève donc de l’appréciation souveraine du réalisateur :’D.

Ces dernières années, il est vrai qu’on voit de plus en plus d’adaptations, mais ce n’est pas forcément pour me déplaire car j’aime bien « voir bouger » mes héros favoris. Je pardonne certaines libertés car à côté, les cinéastes nous proposent une folie des grandeurs rarement vue auparavant (je pense au dernier Great Gatsby de Baz Luhrman par exemple, même si un premier film était déjà sorti, Anna Karenina de Joe Wright pourrait également rentrer dans cette catégorie même si je n’ai pas vraiment aimé le film). Du coup, il y a ce côté « j’imaginais pas ça comme ça en lisant le bouquin ». L’exemple type est Le seigneur des anneaux. Qui aurait cru qu’adapter la trilogie de Tolkien était une tâche possible ? Pourtant, on reconnaîtra que Peter Jackson a relevé la mission avec brio et qu’il s’en est sorti avec les honneurs. Les vues de la Nouvelle-Zélande resteront jamais dans nos esprits. Et Dieu seul sait combien de fans du SDA il existait avant la sortie des films et combien Jackson en a engendrés ^^. Je préfère donc une adaptation intelligente à une fidélité trop littérale. Mais surtout à des décors ou paysages qui en envoient pour réussir à illustrer l’idée qu’on avait de ces arrières-plans dans notre imagination.

Grosso modo, ce que le lecteur et futur spectateur attend, c’est de voir la volonté de l’auteur apparaître à l’écran. Le courage des héros, la puissance des vilains, la magie de l’univers etc. J’en profite pour mentionner toutes ces adaptations de « fictions pour adolescents » (sans compter Harry Potter) d’Eragon au Monde de Narnia en passant par les plus récents Mortal Instruments ou Hunger Games. Si certains ont échoué selon moi, c’est surtout à cause du manque de renommée de l’oeuvre d’origine. Eragon était familier mais pas vraiment connu outre-Altantique, la même chose pour la saga des Alex Rider (si si, le film avec Pettyfer dans le rôle titre). Des Anglais qui ont voulu faire comme Hollywood mais qui n’ont pas réussi à produire un effet boule de neige. De l’autre côté, on a les produits purement américains à la Toilettes ou Hunger Games. Le marché américain n’est pas à conquérir. Les fans iront déjà voir ces films. C’est pour ça que je m’en fais pas trop pour Divergent non plus qui va sûrement bien marcher. Eh oui, le must, c’est que l’auteur collabore avec le réalisateur sur le scénario adapté, mais bon, parfois ils sont juste exclus du processus ^^’. Récemment, concernant les voyages initiatiques, passage à l’âge adulte toussa, le très bon The Perks of Being a Wallflower emporte mon adhésion. Si j’étais prof au collège, je ferais lire le livre et je leur passerais le film :’D. Dans une autre catégorie plus terre-à-terre, j’attends aussi l’adaptation de Book Thief (La voleuse de livres en VF) :’).

Au fait, je parle beaucoup de films et peu des séries TV car à la différence des long-métrages, les séries peuvent se permettre des libertés. Et pour cause, ils doivent tenir plusieurs saisons (dans l’idéal) à partir d’un bouquin. Auteur prolifique, Stephen King a eu sa version télé de Dead Zone, Kingdom HospitalHaven (le bouquin est titré Colorado Kid), et le récent Under the Dome mais aucune de ces séries n’était réellement fidèle. C’est là que je parlerais d’inspiration libre (j’inclus là-dedans les divers Gossip Girl, Vampire Diaries & co). Enfin, les mini-séries c’est une autre histoire, ils adaptent réellement le roman comme Les piliers de la terre par exemple. Honnêtement, ce n’est pas plus mal vu que ces séries ont tendance à marcher ^^. Et après, ça peut donner la curiosité à certains d’aller se renseigner sur l’ouvrage d’origine.

Je finis sur une ouverture du « qu’est-ce que vous aimeriez voir adapter à l’écran » ? Ah oui, avant ça, je tiens à ajouter que je vais sûrement descendre agressivement Ender’s Game quand il sortira au ciné, pour ce que j’en ai vu de la BA, ça n’a pas l’air terrible du tout… Alors que pour un livre de S-F il avait carrément du potentiel (je pense à son adaptation depuis que je l’ai lu en fait). Même Starship Troopers a l’air meilleur. Bref, je disais donc, j’aimerais bien voir la série des Thursday Next de Jasper Fforde adaptée en série. Au lieu des notes en bas de page, ce serait donc une narration en voix off ! Dans le rôle titre je vois bien Kelly Reilly :’D. Une saison pourrait suivre un tome, ou s’il s’agit d’une adaptation libre, ils pourraient se concentrer sur des titres particuliers qu’ils aimeraient voir changer (en plus de Jane Eyre, donc :’p).

Mais c’est vrai, j’aime bien les adaptations en règle générale car je suis très bon public dès qu’il s’agit de divertissement. Je ne suis pas difficile à satisfaire, tant que le résultat final est regardable qu’il s’agisse d’une adaptation fidèle ou d’une transposition :’).

Les jeux sont faits… – Emmy Awards 2013

A deux semaines de la cérémonie (que j’espère suivre en direct, mais on verra bien ‘-‘), quelques mots sur les nominations et pour prendre les paris… Il s’agit de mes préférences, donc d’un vote d’affection et non de raison :’D.

En premier lieu, je vais exprimer mon désarroi face à la décision d’avoir pris NPH comme présentateur. Rho, ce type, je l’adore, il est un Barney super, un Dr Horrible génial, mais surtout un parfait présentateur pour les Tony Awards. Et non, c’est pas cool de prendre la même célébrité pour deux cérémonies. Pourquoi ne pas laisser la chance aux autres quoi ?! Et bien délimiter les genres. Ce que je crains, c’est qu’il ne présente plus les Tonys l’an prochain en plus. Et je ne sais pas, il va sûrement chanter (en plus du numéro d’ouverture, j’entends bien), mais ce sera probablement insuffisant et peu par rapport aux Tonys. C’était pas mauvais la première fois, hein, en 2009. Mais il y a eu trois Tonys entre temps… Bref, je suis très déçue. Je le pensais plus loyal. Bref. Je vais maintenant m’en tenir aux catégories principales et à ma subjectivité légendaire.

Lead Actor in a Drama Series

Hugh Bonneville, Downton Abbey (J’ai pas honte, je n’ai toujours pas vu les deux dernières saisons de DA maintenant… Je ne pourrais pas dire ce qu’il se passe x’D)
Bryan Cranston, Breaking Bad (Pour suivre des clips régulièrement de BB, je suis assez contente de sa nomination, bien évidemment. En plus, ce serait un peu la dernière opportunité de l’avoir pour ce rôle…)
Jeff Daniels, The Newsroom (Habituellement, je ne suis pas favorable aux nouveaux arrivants car j’aime bien l’idée de récompenser les « anciens »… Mais pour tout ce qu’a subi comme mauvaises critiques, et parce que Daniels est enfin reconnu, ma voix va pour lui :’D. Même si quand je le vois, je pense toujours à Pleasantville x’)
Jon Hamm, Mad Men (Il y a des nominations, j’ai plus l’impression que c’est « par habitude » plus qu’autre chose x’D. Je n’ai pas vu la dernière saison de MM, donc j’avoue que je ne saurais pas dire…)
Kevin Spacey, House of Cards (Je me rends compte que j’ai quasi rien vu cette année x’D. Enfin, je n’ai visionné que trois épisodes sans finir la série… *trop de choses*)
Damian Lewis, Homeland (Non mais lui, il n’existe pas à mes yeux.)

————————————–

Lead Actress in a Drama Series

Connie Britton, Nashville (Ben pareil, j’ai vu que trois épisodes de la série et je n’ai pas vraiment accroché. Mais bon, ça ne m’étonne pas qu’elle soit bien dedans.)
Claire Danes, Homeland (Je crois qu’elle n’existe plus pour moi non plus… Si elle regagne, ça va me saouler, mais d’une force…)
Elisabeth Moss, Mad Men (Si ça continue dans la veine des années précédentes, je pense que c’est chouette :’p.)
Michelle Dockery, Downton Abbey (Voilà, je vote pour elle, combien d’années, combien de nominations, et aucune récompense ?! Il serait temps, franchement ! Après, cette remarque vaut aussi pour Moss, donc disons que je suis pour les deux x’)
Vera Farmiga, Bates Motel (Alors, je pense qu’elle a volé la place de Julianna Marguiles, car franchement… J’aime beaucoup cette actrice, mais son rôle dans la série, enfin, la série tout court en fait… c’est pas gégé quoi ‘-‘.)
Kerry Washington, Scandal (Faut vraiment que je m’y mette… mais à sa place, j’aurais préféré Tatiana Maslany par exemple :’D.)
Robin Wright, House of Cards (Beaucoup d’admiration pour cette femme, je pense que ce n’est pas injustifié.)

————————————–

Outstanding Lead Actor In A Miniseries Or A Movie
Benedict Cumberbatch, Parade’s End (J’ai l’impression que c’est plus pour être tendance là… Car bon, sa prestation n’était pas extraordinaire ‘-‘. Sinon j’ai bien aimé son interview dans The Hollywood Reporter.)
Michael Douglas, Behind The Candelabra (Okay, j’avoue que ça change de ses rôles habituels, mais en fait, c’est plus son nom qu’autre chose qui le fait apparaître dans la liste.)
Matt Damon, Behind The Candelabra (Oh mon Dieu ce qu’il fait jeune ! C’est bizarre aussi de le voir pour un Emmy oO, mais je pense que c’est lui qui m’a le plus surprise en bien, donc je vote pour Damon ^^.)
Toby Jones, The Girl (J’ai pas trop aimé, mais ouais, je suppose que sa prestation était intense…)
Al Pacino, Phil Spector (C’est pareil, j’aurais vu mieux. Tiens, j’aimerais bien voir Rob Lowe dans cette liste un jour prochain x’)

————————————–

Outstanding Lead Actress In A Miniseries Or A Movie
Jessica Lange, American Horror Story: Asylum (Bon, j’ai regardé en fait. Cette saison 2. Pour Sarah Paulson. C’est flippant. Mais je la trouve juste bien parce que son rôle est super, après, en elle-même, je ne sais pas…)
Laura Linney, The Big C: Hereafter (J’ai pas aimé cette saison, mais oui, j’aimerais qu’elle gagne. C’était la dernière saison quoi…)
Helen Mirren, Phil Spector (Immensément déçue. J’ai bien aimé le côté un peu rock’n’roll, mais non, un rôle pas du tout à la hauteur de son talent. Tiens, j’ai visionné un segment avec elle pendant un late show où y avait Paul Rudd et Leslie Mann, et Rudd l’embrasse à pleine bouche. Elle est marrante cette Dame quand même :’)
Elisabeth Moss, Top of the Lake (Dans deux catégories carrément ^^. Elle a bien grandi la petite Zoey. Il y a de ces gens pour qui on se dit « c’est chouette » ^^. Après, je viens d’apprendre qu’elle était scientologue :’O.)
Sigourney Weaver, Political Animals (Un peu tard, lolilol. Mais ils l’ont retenue car elle s’appelle Sigourney Weaver. Bon, après, j’ai vraiment beaucoup aimé la mini-série malgré le manque de réalisme et l’idéalisme flagrant. Mais je ne vais pas dire non x’)

————————————–

Outstanding Lead Actor in a Comedy Series
Alec Baldwin, 30 Rock (Encore ? Je sais que c’est la fin et tout, mais je considère qu’il en a eu assez… Mais je ne serais pas non plus surprise qu’il gagne…)
Jason Bateman, Arrested Development (Le plaisir de revoir les Bluth. Il a déjà remporté un Globe, alors pourquoi pas un Emmy 10 ans après pour le même rôle ? En plus, j’aimerais qu’il soit plus connu, car tous ses films ne sont pas toujours des choix très judicieux :’/.)
Louis C.K., Louie (Je l’aime bien Louis C.K., mais je crois que j’ai du mal avec son humour en fait…)
Don Cheadle, House of Lies (Pareil, dans l’ensemble, j’aime bien la série, mais j’ai du mal avec lui… En plus j’ai toujours pas vu la saison 2 –‘. Et maintenant, je l’imagine toujours dans Iron Man...)
Matt LeBlanc, Episodes (Je suis satisfaite toujours quand il est récompensé :’)
Jim Parsons, The Big Bang Theory (Non, mais non… Il suffit ! Toujours nominé à toujours faire la même chose alors que des gens autres pourraient être à sa place… J’essaye de penser à quelqu’un là, mais personne ne me vient à l’esprit x’)

————————————–

Outstanding Lead Actress in a Comedy Series
Laura Dern, Enlightened (J’ai jamais accroché à cette série. Je croyais même qu’elle avait été annulée ‘-‘. C’est juste déprimant…)
Lena Dunham, Girls (Bon, no comment –‘. En fait, si comment, elle me saoule. Je suis imperméable à son humour et à son univers.)
Edie Falco, Nurse Jackie (Ben j’avoue que je ne dirais pas non. Cette série est trop méconnue à mon avis oO. D’ailleurs, c’était pas la dernière saison ?)
Tina Fey, 30 Rock (Pour la dernière saison il y a des chances quand même…)
Julia Louis-Dreyfus, Veep (Non, pas deux fois de suite ! Même si son discours était un peu drôle…)
Amy Poehler, Parks and Recreation (Bon bien sûr… je suis pour Poehler, même si ça n’arrivera jamais… et je pleure déjà pour le départ de Rashida Jones et Rob Lowe… C’est ça le problème, je ne comprends juste pas comment elle peut être nominée chaque année et ne jamais gagner… Entre les nouveaux arrivants et ceux qui finissent, quand est l’occasion ?!)

————————————–

Reality-Competition Series
The Amazing Race (J’ai jamais vu un seul épisode. Mais ça me tente pas. Je n’aime déjà pas Pékin Express donc bon…)
Dancing With the Stars (Je suis assez étonnée, c’est moins impressionnant que ce que je pensais.)
Project Runway (Ohlala, trop de méchancetés oO. Et y a trop d’entretien face à la caméra…)
So You Think You Can Dance (Et là, j’ai trouvé ça bien meilleur que « Danse avec les stars » :’O.)
Top Chef (Ca me fait rire, car ils possèdent la franchise française aussi, donc y a des pubs en français x’D. Et ils sont encore plus compétitifs que chez nous.)
The Voice (Ben bien sûr, j’ai envie de dire. Team Blake Forever :’p. Même si la présence de Shakira était vraiment sympa. J’ai hâte que la nouvelle saison reprenne même si Aguilera et Cee-Lo sont de retour.)

————————————–

Variety Series
The Colbert Report (Stephen Colbert est un héros. C’est l’équivalent de Stephen Fry à mes yeux x’D. Et toutes ses participations musicales ou dramatiques, j’adore.)
The Daily Show (Je suis un peu moins fan car je trouve qu’il fait trop de grimace Stewart et qu’il se prend trop au sérieux, j’espère qu’ils ne vont pas ENCORE gagner.)
Late Night With Jimmy Fallon (Je suis pour le petit Fallon bien sûr x’D. Entre la mother’s dance, ou les poulets qui chantent, ou Mirren Mirren on the wall…)
Jimmy Kimmel Live (J’aime pas l’intro de Jimmy Kimmel et son strabisme me perturbe trop pour que je le regarde assidûment x’)
Saturday Night Live (Ce serait mon 2e choix avec Fallon. Mais le hic avec le SNL c’est qu’il y a toujours un ou deux sketchs que je n’aime pas…)
Real Time With Bill Maher (Je le regarde pas ^^.)

————————————–

Drama Series
Breaking Bad (avec ce métascore de fou, la « meilleure série » de tous les temps se doit bien de remporter une statuette pour sa dernière saison :’)
Downton Abbey (Là aussi, depuis qu’elle est passée dans la catégorie des séries dramatiques, ça sonnait la fin de la victoire… Je trouve ça un peu dommage d’ailleurs, tout le monde quitte le navire, c’est triste…)
Game of Thrones (J’ai personnellement bien aimé cette saison 3 par rapport à 2, et ça me fait juste plaisir qu’une série de HBO soit dans le lot. Après, j’arrive pas à déterminer si c’est une très bonne série ou pas…)
House of Cards (La série qui a chouré la place à Broadwalk Empire :’p.)
Homeland (N’importe laquelle me va sauf celle-ci… Ce n’est pas que je n’aime pas la série, au contraire, elle est plutôt bien faite, mais je n’arrive pas à la supporter x’D.)
Mad Men (On touche aussi bientôt à la fin…)

————————————–

Comedy Series
30 Rock (Ce sera certainement l’occasion de voir tout le cast sur scène, alors oui ^^. Mais vraiment, le choix, j’ai aucune préférence…)
The Big Bang Theory (Il paraît que ça s’est amélioré, j’ai toujours pas la foi de m’y remettre… Mais j’aurais préféré voir Community à sa place…)
Girls (Non.)
Louie (J’aurais préféré voir Parks and Recreation. Je ne comprends pas l’absence des sitcoms de NBC ><.)
Modern Family (PFFF. Là aussi, ça me fait l’effet TBBT, elle y est car il faut qu’elle y soit ‘-‘.)
Veep (J’arrive pas à m’y mettre, je sais pas pourquoi… J’essaye à chaque fois, mais non…)

————————————–

Miniseries or Movie
American Horror Story (Avec plus d’épisodes que Downton Abbey, elle est dans cette catégorie huhu. Même si j’avoue que j’ai bien plus aimé que ce que j’aurais cru…)
Behind the Candelabra (Bof quand même…)
The Bible (Etrangement, j’ai bien aimé même si ça faisait super cheap x’D. Je me demande sur quel épisode ils se sont fondés quand même.)
Phil Spector (Non x’)
Political Animals (Beeeen, c’était pas terrible en soi, mais j’aimerais bien :’$.)
Top of the Lake (J’ai juste vu le pilot x’D.)

————————————–

Outstanding Supporting Actor In A Drama Series
Bobby Cannavale, Boardwalk Empire (Ah ouais :’O. Je ne savais pas. Il s’est amélioré depuis Cupid alors ! Le talent de Rose Byrne a dû déteindre sur lui *sort*)
Jonathan Banks, Breaking Bad (Ca me tue qu’il y ait deux nominations pour une même série, je trouve que c’est dommage :’/.)
Aaron Paul, Breaking Bad (Il va réussir à gagner deux fois ?)
Jim Carter, Downton Abbey (Je crains qu’il ne gagne jamais :’/.)
Peter Dinklage, Game Of Thrones (Là aussi, c’est difficile. C’est seulement son rôle ou c’est lui ?)
Mandy Patinkin, Homeland (Je pense que c’est le seul acteur qui me ferait reconnaître la série… *soupire*)

————————————–

Outstanding Supporting Actress In A Drama Series
Anna Gunn, Breaking Bad (J’ai bien aimé ses derniers discours pour défendre son perso dans le NYT ^^.)
Maggie Smith, Downton Abbey (C’est bientôt la fin pour elle…)
Emilia Clarke, Game Of Thrones (Franchement… autant j’adore son perso, autant je ne suis pas sûre que ce soit une bonne actrice. J’ai envie de voir Spike Island avant pour voir ce qu’il en est… Les critiques pour sa pièce Breakfast at Tiffany’s ont été assassines.)
Christine Baranski, The Good Wife (Ça fait longtemps pour elle aussi… Il serait ptete temps.)
Morena Baccarin, Homeland (Bon alors. En tant que Browncoat, je me dois de supporter n’importe quel acteur de Firefly. MAIS par chance, il y a une autre actrice qui répond à ses critères, donc je ne vais pas céder à la pression Homeland. Désolée, Inara…)
Christina Hendricks, Mad Men (Oui, pour le temps qu’elle est nominée et elle n’a rien emporté. Elle est plus que des gros seins !!)

————————————–

Outstanding Guest Actor In A Drama Series
Nathan Lane, The Good Wife (Il était marrant quand même… et plutôt attachant comme perso.)
Michael J. Fox, The Good Wife (Mes faveurs vont à Fox ^^. D’ailleurs, j’ai hâte de voir sa nouvelle comédie.)
Rupert Friend, Homeland (*rigole* je suis déjà étonnée qu’il n’ait pas fait couler la série. Comment il peut m’insupporter ce type.)
Robert Morse, Mad Men (Bien mauvais :’p.)
Harry Hamlin, Mad Men (Ah je savais pas :’O. De Shameless à Mad Men alors !)
Dan Bucatinsky, Scandal (Faut que je m’y mette rholala.)

————————————–

Outstanding Supporting Actor In A Comedy Series
Adam Driver, Girls
Jesse Tyler Ferguson, Modern Family (Alors là, la brochette de MF, toujours aussi ridicule.)
Ed O’NeillModern Family
Ty Burrell, Modern Family (J’ai quand même une préférence pour Burrell parmi les trois…)
Bill Hader, Saturday Night Live (Ouaip, mon vote va quand même à Hader qui s’est bien amélioré au fil des années :’)
Tony Hale, Veep (Ça me fait juste marrer de le voir dans un autre rôle que le délire qu’il a créé dans Arresterd Development. Mais il est vraiment laid.)

————————————–

Outstanding Supporting Actress In A Comedy Series
Mayim Bialik, The Big Bang Theory (Je l’aime vraiment bien. Je trouve qu’elle amène un équilibre. Car bon, Bernadette et Penny, c’est bien pour le côté girly de temps en temps, mais Amy a vraiment un personnage humoristique.)
Jane Lynch, Glee (Sérieux oO ? Elle existe encore ?!)
Julie Bowen, Modern Family (Huuum.)
Merritt Wever, Nurse Jackie (Ah ouais, pourquoi pas.)
Sofia Vergara, Modern Family (Pfff, même si j’ai envie de la voir dans Machete Kills. C’est l’actrice la mieux payée de la télé les journaux disaient.)
Jane Krakowski, 30 Rock (Ouais… Ally McBeal quoi x’)
Anna Chlumsky, Veep

J’ignore si c’est moi ou les années sont de plus en plus décevantes en terme de nominations. C’est peut-être parce que je ne suis plus autant de nouveautés aussi ? Ou ça s’est juste encore plus normalisées qu’avant ? J’en sais rien. Un souhait pour l’an prochain, la nomination de Sandra Oh pour qui c’est la dernière saison de Grey’s ^^.